Appel à candidature pour le recrutement d’un·e Coordinateur·rice Local·e, projet « Pour la Consolidation des Capacités de la SC»

 

TdR Coordinateur·rice local·e

 

 

 

Contexte :

Dans le cadre du projet « Pour la Consolidation des Capacités de la Société Civile Tunisienne dans la Lutte Contre les Formes de Discrimination », avec l’appui financier de Europe AID et la mise en œuvre en partenariat avec Minority Rights Group International (MRG), l’association DAMJ pour la Justice et l’Egalité lance un appel à candidature pour le recrutement d’un·e Coordinateur·rice Local·e, pour un contrat à durée déterminée avec une indemnité mensuelle.

Le projet a pour objectif de promouvoir la lutte contre toutes les formes de discrimination, et tout particulièrement les discriminations raciales, nationales ou/et fondées sur l’orientation sexuelle, dans toutes les régions de la Tunisie.

Termes de Référence : Recrutement de Coordinateur·rice local·e

 

Rôle : Coordinateur·rice local·e

Durée : Un an renouvelable avec une période d’essai de deux mois.

Démarrage : Fin Juillet 2018.

Lieu de travail : Tunis.

Horaire : Plein temps.

Remémoration : Intéressante.

 

 

Description générale du poste :

Le·a Coordinateur·rice du projet est responsable de la mise en œuvre des actions d’échange de pratique, de la formation et de plaidoyers collectifs et d’assurer de façon continue l’animation des échanges, l’intégration des nouveaux partenaires locaux et la création des Points Anti-Discrimination (PAD).

Le·a Coordinateur·rice du projet constitue un point focal qui favorise la cohésion et le développement des PAD – et une fonction de gestionnaire de projet – il·elle est chargé·e de la déclinaison opérationnelle des objectifs et activités du projet.

 

 

Missions et activités principales :

En lien direct avec ses supérieurs par hiérarchie, le·a Coordinateur·rice du projet assumera notamment les taches suivantes :

  • L’organisation d’un cycle de Formations Stratégiques pour renforcer les capacités organisationnelles, administratives et financières des membres de plusieurs organisations partenaires ;
  • L’organisation d’un cycle d’Ateliers Anti-Discriminations, session de 5 jours pendant première année et cours de perfectionnement de 3 jours pendant deuxième année pour former/familiariser les employés d’OSCs (20 membres dont 12 qui seront affectés dans les PADs en tant que Conseillers Anti-Discrimination) sur l’identification, le recueil et la standardisation des informations sur les cas de discrimination et comment soutenir les victimes de discrimination ;
  • Assurer un appui technique aux membres et partenaires du projet ;
  • Supporter et encourager les associations dans la planification et la réalisation d’activités ;
  • Soutenir les Associations partenaires locales dans la mise en place des PAD ;
  • Accompagner l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie de plaidoyer et de communication du projet ;
  • Animer et développer le réseau des PAD ;
  • Soutenir la création de coalitions et d’activités de plaidoyer par la société civile tunisienne autour de la lutte contre la discrimination raciale et /ou basée sur l’orientation sexuelle ;
  • Participer à la mise en place d’ateliers en ligne de formation/sensibilisation des journalistes ;
  • Supporter la production et l’accès à l’information ;
  • Gérer la base de données et les outils de gestion spécifiques au projet ;
  • Gérer du point de vue opérationnel les relations avec les interlocuteurs du projet, tels que les partenaires, les bénéficiaires, les institutions publiques et les organismes privés ;
  • Collecter tous les documents requis par les procédures du projet (ex. feuille de présence, calendrier d’activités, nombre internautes …) ;
  • Rédiger les rapports mensuels, trimestriels et annuels relatifs à l’état d’avancement du projet en indiquant toutes les activités et initiatives entreprises ou planifiées, etc. Ils doivent être présentés à MRG selon les modèles préétablis ;
  • Collecter les pièces justificatives des dépenses et assurer leurs paiements en relation avec la coordinatrice du projet auprès de MRG et la DAF de l’ATL MST sida section Tunis.

 

Liens fonctionnels et hiérarchiques :

Le· Coordinateur·rice local·e est un·e membre de l’équipe permanente du projet « Pour la Consolidation des Capacités de la Société Civile Tunisienne dans la Lutte Contre les Formes de Discrimination », et sous la responsabilité administrative de la Direction de l’ATL MST sida section Tunis en tant qu’employeur.

Il·elle est en lien fonctionnel avec le Direction Administrative et Financière de l’ATL MST sida section Tunis pour tout aspect technique lié à la trésorerie, la comptabilité et l’exécution budgétaire du projet (imputation des dépenses aux activités, budget alloué aux activités, suivi de l’exécution budgétaire).

Le·a Coordinateur·rice local·e intervient sous l’encadrement technique de la coordinatrice du projet auprès de MRG et du comité directeur de Damj pour l’Egalité et la Justice.

Au-delà des considérations hiérarchiques, l’esprit d’équipe doit prévaloir dans la relation de travail entre le Coordinateur·rice et les membres de la PNPM. Il·elle exercera ses fonctions dans le respect de la Charte et du Règlement de fonctionnement de la PNPM.

 

Profil recherché :

Le·a candidat·e à ce poste devra répondre aux caractéristiques suivantes :

  • Connaissance et transmission des valeurs de la non-discrimination, des concepts de genre et de droits ;
  • Être titulaire au minimum d’un diplôme de niveau Bac+3 ;
  • Expérience de travail certifiée avec la société civile (associations, groupement informel…) ;
  • Excellente connaissance de l’arabe et du français : lu, écrit et parlé ;
  • Très bonne capacité rédactionnelle en français ;
  • Dynamique, ingénieux·se, avec l’esprit d’initiative, d’équipe, de persévérance et de responsabilité ;
  • Excellente maîtrise des logiciels informatiques : traitement de texte Word, Power Point, Excel, recherche Internet, réseaux sociaux, etc.
  • Bonne capacité d’écoute et de communication ;
  • Seront considérés comme un atout, des compétences et expériences certifiées dans les domaines suivants : – Production d’information (tels que blog, matériels audio-visuelles, sites web, etc.) ; – Renforcement de la société civile et défense des droits humains ; – Animation de groupes et formations.

 

Modalités :

  • Durée de travail hebdomadaire : 1 équivalent temps plein
  • Lieu de travail : Le poste est basé à Tunis, dans les locaux de Damj pour l’Egalité et la Justice avec des déplacements selon les besoins opérationnels du projet.
  • Statut : Contrat de droit Tunisien.
  • Durée du contrat : CDD d’un an, renouvelable.
  • Date d’entrée en fonction : dès que possible

 

Candidature :

CV et lettre de motivation ainsi que 2 références à adresser à l’adresse suivante damj@damj.co , en précisant la référence du poste Coordinateur·rice local·e.

Date limite d’envoi des candidatures : mercredi 18 juillet 2018

Pour des raisons logistiques et organisationnelles, seules les candidatures retenues feront l’objet d’une réponse pour une convocation à un entretien. Si dans un délai de 3 semaines vous n’avez pas eu de retour vous pouvez considérer que vous n’avez pas été retenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *